Atelier de Presse sur les bénéfices de la dématérialisation

NEWS
Atelier de Presse sur les bénéfices de la dématérialisation

Le Directeur général des Douanes a présidé ce matin, à Dakar, les travaux de l’atelier de presse sur les bénéfices de la dématérialisation des formalités du commerce extérieur, organisé par le Gie GAINDE 2000. Deux présentations ont rythmé les travaux. Il s’agit d’abord d’une présentation d’Orbus par le Gie Gaindé 2000, suivie d’une autre sur la dématérialisation des procédures douanières faite par le Directeur des systèmes informatiques douanier (DSID), le Colonel Alioune Dione. A la suite des communications, plusieurs autres acteurs ont pris la parole pour apporter leurs contributions, observations, suggestions ou formuler des préoccupations. Parmi les partenaires présents à la rencontre, on peut noter le SATS, l’USSETA, la CNP, la CNES, l’UNACOIS JAPPO, UNACOIS YESSAL, les assureurs (ASSA), les banquiers (APBF), le ministère du commerce, le comité de suivi de la dématérialisation, la presse entre autres. 

Un des pionniers de l’informatique douanier, le Colonel Augustin Tine en l’occurrence, a été également à la rencontre.  Au terme de l’atelier tous les participants ont unanimement reconnu les pas de géants franchis ces trente dernières années pour mettre en place le processus qui a conduit au déploiement sécurisé de Gaindé intégral. Les partenaires ont félicité l’Administration des Douanes et leur ont assuré tout leur soutien pour ce changement de cap aussi bénéfique aux usagers qu’aux pouvoirs publics et les populations. 

- Discours d’ouverture de Monsieur le Directeur général des Douanes

Mesdames et Messieurs,

Chers participants ;

L’atelier de presse sur les bénéfices de la dématérialisation des formalités du commerce extérieur qui nous réunit aujourd’hui se tient dans un contexte particulier, caractérisé par la généralisation de GAINDE INTEGRAL depuis le 09 septembre 2019, mais également par le lancement de la nouvelle version de ORBUS qui intègre notamment, la mobilité.

Notre événement d’aujourd’hui s’inscrit dans une dynamique de communication à l’endroit des différentes parties prenantes, et également du grand public, pour partager sur l’utilité de la dématérialisation et son impact sur les performances de prédédouanement et de dédouanement.

Les présentations qui sont prévues dans l’agenda de ce jour nous permettront de mieux apprécier les innovations majeures dans GAINDE INTEGRAL et dans la nouvelle version de ORBUS.

J’invite tous les participants ici présents, à contribuer pleinement à la réussite de l’atelier et à nous faire part des difficultés rencontrées afin de faciliter leur prise en charge effective et diligente par mes services. 

Mesdames et Messieurs,

L’histoire de l’informatique douanière est rythmée par l’excellence du partenariat public privé, qui constitue le socle sur lequel se sont bâtis les différents acquis engrangés depuis 1990 avec le lancement de GAINDE, en passant par 2004 avec le lancement de ORBUS, et le lancement des premiers jalons de la dématérialisation en 2011, entre autres événements.

Mesdames et Messieurs,

Les différents témoignages recueillis lors des événements internationaux sur l’expérience sénégalaise en matière de dématérialisation sont assez révélateurs des performances que nous avons accomplies dans le temps. 

Ce qui fait notre force réside dans la particularité de notre démarche pour la dématérialisation des formalités du commerce extérieur. Nous avons compris très tôt qu’il ne s’agissait pas seulement de digitaliser les formalités de prédédouanement et de dédouanement, mais de construire une véritable communauté d’hommes et de femmes qui se sont appropriées cet outil et qui le managent pour créer de la valeur, et réaliser les performances attendues dans les formalités du commerce extérieur.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de saisir cette occasion qui nous réunit ici à l’hôtel Radisson, pour magnifier la collaboration constante et exemplaire entre le secteur privé, la douane et les autres administrations publiques qui interviennent dans les formalités du commerce extérieur.

Cette symbiose entre ces différentes administrations publiques et privées est un atout de taille pour la compétitivité de notre économie nationale en générale, et pour l’environnement du commerce extérieur en particulier.

Cette synergie d’action facilite l’intervention des partenaires techniques et financiers, qui y trouvent un terreau fertile pour promouvoir la modernisation et la performance de notre environnement du commerce extérieur.

Mesdames et Messieurs,

Je ne saurai terminer mes propos, sans féliciter nos différents partenaires ici représentés, à savoir : le SATS, l’USSETA, la CNP, la CNES, le Conseil de discipline, l’UNACOIS JAPPO, UNACOIS YESSAL, les assureurs à travers l’ASSA, les banquiers à travers l’APBF, le ministère du commerce, les acteurs de la presse et les différentesentités partenaires, publiques et privées, qui interviennent dans ORBUS. Ces partenaires œuvrent quotidiennement, pour que les services rendus aux importateurs et aux exportateurs soient de qualité. Je leur réitère toute ma sympathie.

Mesdames et Messieurs,

Je vous remercie de votre attention.

 

Source: 
DOUANES SENEGALAISES

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières