TRAFIC DE CHANVRE INDIEN ET DE FAUX MEDICAMENTS : Des produits prohibés estimés à 60 millions francs CFA saisis par les unités de la Direction régionale des Douanes Centre

NEWS
TRAFIC DE CHANVRE INDIEN ET DE FAUX MEDICAMENTS  : Des produits prohibés estimés à 60 millions francs CFA saisis par les unités de la Direction régionale des Douanes Centre

Les agents des Douanes du Centre, précisément les Subdivisions de Kaolack et de Fatick, ont réussi un grand coup de filet le week-end dernier. 

C’est d’abord les éléments de la Subdivision de Kaolack qui ont donné le ton avec la saisie de 2 berlines remplies de faux médicaments. Lesdits véhicules ont été interceptés dans le rayon Firgui-Sanghap-Diaglé lors d’une opération combinée et synchronisée des éléments de la Brigade commerciale de Keur Ayip, de la brigade mobile de Nioro et des agents en service au siège de la Subdivision. La valeur des médicaments saisis sur les deux berlines est estimée à plus de 43 millions F Cfa. Ils sont essentiellement composés de viagra, de  gold caps, de paradicolo, ibuprofen de really extra et de paracétamol entre autres produits. Au même moment, la brigade maritime de Toubacouta de la Subdivision de Fatick, a intercepté 250 kg de faux paracétamol à Dioffior avant d’arraisonner une pirogue pleine de chanvre indien dans les eaux de Djinack vers 6 h 30, dimanche 27 octobre 2019.  La cargaison contenait 200 kg de chanvre indien pour une valeur estimée à près de 16 millions F Cfa. Les deux conducteurs de la pirogue ont été arrêtés et déférés au Parquet.  Pour rappel, la brigade maritime de Foundougne (même zone) avait saisi la semaine dernière 210Kg de chanvre indien dans un véhicule venant de la Casamance. 

Les Subdivisions des Douanes de Fatick et de Kaolack, sous la houlette du Directeur régional Centre, le Colonel Ibrahima Faye, se sont particulièrement illustrées ces derniers mois dans la lutte contre le trafic de faux médicaments et de drogues et la Criminalité Transfrontalière Organisée (CTO). Ces opérations visent à protéger les populations et le pays contre toutes les formes de crimes organisés. Il s’agit là d’une contribution éloquente des Douanes sénégalaises à la préservation de la santé des populations, à la protection des personnes et des biens, et des circuits formels d’importation de marchandises dont les médicaments.   

Source: 
DOUANES SENEGALAISES

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières